mercredi 30 novembre 2011

Boîtes à goûter écologiques

 Il y a quelques jours, je parlais des petites boîtes à goûter écologiques pour nos enfants (ou pour les grands gourmands que nous sommes restés...
Je concluais mon article sur le seul regret que j'avais étaient que ces petites boîtes étaient en plastique...
Alors je me suis mise en quête d'une jolie boîte à goûter encore plus écolo... que les bonnes vieilles en plastiques... Et je suis tombée sur un site qui répondait parfaitement à mes critères de sélection : produits écolos et responsables, jolis (ben quoi c'est important !) Et puis pas trop cher non plus...

Alors je les ai contacté et le contact est bien passé, si bien qu'ils se sont fait un plaisir d'offrir une petite boîte à goûter à l'un ou l'une des lecteurs/lectrices... Voilà donc l'occasion de lancer un nouveau jeu concours...

Jeu concours ? vous avez bien dit jeu concours ???


En plus, pas forcément besoin d'avoir des enfants en bas âges pour participer au concours de ce mois-ci puisque je ne connais pas beaucoup de "grands" qui ne grignotent pas de temps en temps un petit biscuit au travail ou en sortant de la salle de sport...

Le site si sympa ? Le voilà...



...Rien que le nom annonce la couleur, je peux chercher tranquille, j'adôôôre !!!

J'ai découvert une ptite boutique en ligne qui n'aime pas le plastique et propose enfin des alternatives...
Des biberons en verre et inox aux jolies gourdes  inox pour les enfants  ou les plus grands en passant par de la vaisselle inox ou bois...
On y trouve également des boîtes à goûter, des sacs isothermes et autres contenants alimentaires pour ne plus craindre les effets nocifs du BPA, reconnu dangereux pour la santé !

Leurs boîtes à goûter ?

Sobres et de bon goût, pas de celles que l'on offre à un gnôme à l'école primaire et qui la boudera au collège ! Non, ce sont de très belles boîtes aux coloris sobres, actuels et gourmands (framboise, pistache, chocolat...) Chicos e tindémodables !

1 KOZY Orange de KIDS KONSERVE
Alors je pourrais vous montrer toute leur gamme de vaisselle, mais je pense que tout le monde sait à quoi ressemble  une écuelle ou des couverts en inox, de même pour les bouteilles ou les biberons, aussi jolis soient les modèles de leur site...                                                           Moi je préfère vous faire découvrir d'autres alternatives au papier alu de vos sandwichs à savoir des emballages alimentaires sans bisphénol A, scratchables, mais surtout lavables et réutilisables... 

POCHETTE GOURMANDE COCCINELLE de ITZY RITZY
Ou des alternatives  aux sacs de congélation pour vos fruits à savoir des petites pochettes de coton doublées de nylon imperméables...  ... Et y'en a de toutes les tailles, de toutes les couleurs, pour les petits et les grands à tous les prix (quelques euros pas plus! Ca ne vaut même pas le coup de s'ennuyer à les coudre soi-même!) 




 Et ce n'est pas tout, y'a aussi un tas d'astuces pour emballer, manger et cuisiner sainement comme ce service à glace en inox par exemple...                                                                                         Vous l'aurez compris, un petit tour chez Sans Bisphénol A s'impose !!! 



Mais revenons un peu à notre petit jeu concours...


Mais alors, comment participer ???

Rien de plus simple !!! Il vous suffit de me laisser un petit commentaire avec votre nom ou pseudo et de me dire qui chez vous, ne se séparera plus de sa petite boîte à trésors (gourmands) si vous gagnez... vous, votre conjoint/mari, vos bambins, vos neuveux/nièces, vos amis?
Et comme je suis curieuse, j'aimerais aussi savoir où vous l'emmènerez (bureau, vacances, salle de sport, footing, école, colonies...)...
Laissez libre cours à votre imagination... mieux : faites nous sourire ! lol

Et si vous voulez multiplier vos chances de gagner par deux, relayez le lien sur votre réseau social préféré (facebook, twitter &cie... en cliquant tout en bas de l'article sur la petite icône concernée) et revenez  en poster l'adresse internet en commentaire pour être enregistré une seconde fois pour le tirage au sort !

Le ou la futur(e) gagnant(e) sera tiré(e) au sort et le résultat du tirage sera publié dans les jours qui suivents (avant le 5, même souvent avant le 3... Je ferai au plus vite promis !).

Vous avez jusqu'au vendredi 31 décembre à minuit pour participer et tenter de bien démarrer votre année en remportant ce concours...


A vous de jouer donc !!!



mardi 29 novembre 2011

Soigner l'asthme et les bronchites naturellement ...

Pendant nos vacances à la montagne, Christophe fut très ennuyé par ses poumons... Grand asthmatique, le moindre rhume dégénère quasiment systématiquement en méga-bronchite avec une toux plus que persistante et un volume pulmonaire divisé par deux... Et ce fut le cas pendant les vacances...
Alors lorsqu'en lisant mon tome 2 des enfants de la terre (article à venir), j'ai lu que nos ancêtres utilisaient le pas d'âne pour soigner la toux, les bronchites et l'asthme, j'ai effectué quelques recherches pour vérifier la véracité de ces écrits et ai découvert que le pas d'âne, aussi appelé Tussillage, bordait la forêt dans laquelle nous nous promenions chaque jour...
Nous sommes donc partis à la cueillette de ces plantes médicinales pour tester leurs vertus...

Mais avant de vous en parler voici l'essentiel de ce que j'ai appris... Version (presque) courte, avec l'aide de Wikipédia qui assure grâve, comme chaque fois !

Le tussilage (Tussilago farfara) ou pas-d'âne est une espèce de la famille des Asteraceae.
C'est une plante vivace à rhizomes. Elle est typique des sols instables riches en bases : terrains vagues et remués. Elle fait partie des plantes pectorales les plus utilisées en phytothérapie.Autrefois, appelée Filius ante patrem, le "fils avant le père" parce qu'elle a la particularité de fleurir bien avant la feuillaison.Les capitules floraux sont comestibles crus ou cuits. Les feuilles sont également comestibles. Très Le tussilage est un succédané passable du tabac. Il est conseillé de laisser macérer les feuilles dans de l'eau fortement sucrée au miel, de les faire sécher, les comprimer et les découper finement comme du tabac.Deux parties de ce mélange ajoutées à une partie de tabac ordinaire compose un mélange à fumer délicat. Fumées, les feuilles de tussilage sont conseillées par P. P. Botan contre l'asthme et le coryza. Depuis deux millénaires, le tussilage est un remède prescrit pour les mêmes indications aussi bien en Europe qu'en Chine. D'un bout à l'autre de l'Eurasie, la médecine traditionnelle le recommande avec constance depuis l'Antiquité comme antitussif. Pendant longtemps, les médecins ont prescrit de fumer les feuilles de tussilage en guise de tabac, en cas d'asthme ou de coryza. 
Le tussillage traite principalement la toux, entrave le qi ascendant, l'essoufflement, le mal de gorge, divers types d'épilepsie, le mauvais qi [les mauvaises influences] chaud ou froid. Il porte aussi les noms de Kedong, Huxu, Tuyuan. Il pousse dans les montagnes et vallées.
L'infusions de feuilles ou de fleurs est réputée pour lutter contre la toux, les bronchites, les trachéites et les rhumes. Mais ce sont surtout les fleurs qui sont employées en infusion ou en sirop1,11. On utilise également les fleurs en teinture mère pour soigner les maladies pectorales, bronchites et crises d'asthmes allergiques.
La teinture mère de feuilles, quant à elle est utilisée en usage externe pour soigner les abcès et kystes et en usage interne, les diarrhées.
La plante renferme, en faible quantité un alcaloïde pyrrolizidinique, la senkirkine, toxique pour la cellule hépatique. Pour certains spécialistes, les doses médicinales courantes sont sans risques mais il faut éviter les traitements excessifs et prolongés. C'est pourquoi, elle est déconseillée pendant la grossesse, l'allaitement et ne convient ni aux enfants de moins de 6 ans ni en cas de maladie du foie.
Les fleurs de tussilage seront récoltées au tout début de leur épanouissement car, trop ouvertes, à l'instar des astéracées, elles murissent leurs fruits au séchage. Elles doivent être séchées très rapidement en couche mince, dans un lieu sec et aéré. Les feuilles demandent moins de précaution1.



Au début j'avoue que j'étais sceptique... Je trouvais curieux le concept "tu fumes un truc pour soigner une toux ou des poumons"... Tellement conditionnée par le devenu célèbre "fumer tue"...
Mais pourquoi pas, de toutes façons Christophe n'avait pas grand chose à perdre et préfère encore fumer une plante que d'inhaler de la cortisone...

Voilà comment nous en sommes arrivés à tremper des feuilles dans de l'eau et du miel, à les faire sécher, les couper et les fumer ... Enfin... Christophe pas moi ! (Mes poumons vont bien à moi... et euh...qui a dit que j'étais une balance ??? lol)                                                                            Alors déjà que les voisins nous prenaient pour des trafiquants de drogue... Si jamais ils voyaient mon mari fumer ses roulées coniques (Ben quoi, je ne sais pas rouler le tabac droit ! lol) notre réputation serait définitivement anéantie (Si tant est qu'il reste encore quelque chose à anéantir ! lol) Dans le doute, il se montre discret et sort fumer dans le noir, après la tombée de la nuit ! (Attitude encore plus coupable, proche de celle de l'ado qui fume en douce, il le reconnaît lui-même...lol) 
Reste à gérer le : "Mais non les filles papa ne fume pas...enfin si il fume mais pas du tabac donc ce n'est pas mauvais pour la santé... Il fume des plantes naturelles pour aller mieux (Et non le cannabis n'agit pas sur les bronches et ne soigne pas l'asthme !!!!) Et interdiction de dire à quiconque que papa fume des plantes..." (Bon maintenant que c'est sûr la toile la discrétion est morte mais au moins y'a les explications qui vont avec !!! lol)

Au final, Christophe a constaté de réels effets positifs sur ses bronches mais lorsqu'il inspirait profondément et ressoufflait  rapidement  la fumée, si il la gardait trop longtemps dans les poumons cela le brûlait... ( au rythme d'une demi par jour).
Pour autant, il ne ressort ses roulées que lorsque ses poumons sont vraiment au plus mal, en dernier recours avant la cortisone inhalée car nous ne supportons ni l'un ni l'autre l'odeur du tabac froid et même si il n'y a pas de tabac dans ces cigarettes thérapeutiques l'odeur froide de cette plante fumée en est très proche et tout aussi persistante...  Pour deux "non fumeurs" que nous sommes, c'est particulièrement insupportable !
Maintenant pour les fumeurs habituels, je pense que cela doit être un excellent remède... 
Si y'en a d'autres qui testent, qu'ils n'hésitent pas à revenir laisser un message car les témoignages sont très rares...




lundi 28 novembre 2011

Fofie.... Le retour ! lol

Cette fois  ce n'est pas pour cause de maladie que j'ai déserté mon blog deux jours en fin de semaine, ni même pour cause de sujet trop débordé mais pour la bonne cause : pas mal de travail la semaine dernière avec Greenpeace ce qui ne m'a guère laissé de temps pour venir noircir mon écran...

La bonne nouvelle dans tout cela, c'est que j'en suis "reviendue" avec pas mal de nouvelles infos à partager, ce que je ne manquerai pas de faire dans les jours à venir...
Pour aujourd'hui, je tenais à partager le lien du site de Greenpeace qui permet d'évaluer les risques que vous encourez en cas d'accident nucléaire...
Parce que 2 Français sur 3 vivent à moins de 75 km d'un réacteur nucléaire !!!!
Avec une petite carte de France interactive sur laquelle il faut cliquer pour obtenir sa simulation...
Une page très bien faite à partager encore et encore (pensez à relayer sur vos réseaux sociaux, via le blog (ça me fera un coup ded pub! lol) ou via la page directement...


dimanche 27 novembre 2011

Si vrai autour de moi...

Je ne me sens pas concernée par la citation que je publie aujourd'hui, mais je l'ai si souvent constaté autour de moi ou dans notre propre famille que je ne peux m'empêcher de la publier...
Elle donne vraiment à réfléchir...


"Si on ne voulait qu'être heureux, cela serait bientôt fait.
Mais on veut être plus heureux que les autres 
et cela est presque toujours difficile  parce que 
nous croyons les autres plus heureux qu'ils ne sont..."



Sur ce... Bon dimanche à tous, j'ai un arbre de Noël de 2m60 à décorer aujourd'hui, et une maison tout entière à égayer... D'ordinaire au premier décembre mais comme mercredi, ce ne sera pas possible, et qu'il n'est pas possible non plus de ne pas avoir de sapin le premier jour de l'avant... Cette année nous aurons quelques jours de rab' ! lol

jeudi 24 novembre 2011

Alternative à la crème fraîche...

Avant de rédiger mon article sur une alternative à la crème fraîche, je tiens à faire un complément d'information à mon égard pour ceux et celles qui ne me connaissent pas vraiment...
Comment dire ??? A gourmande dans le dictionnaire, y'a pas mon nom y'a ma photo !!!!
Quand je cuisine c'est au beurre et quand j'achète de la crème fraîche je choisis toujours de la crème entière parce que c'est tellement meilleur !!!
De la crème fraîche, c'est simple j'en mets un peu partout, dans les pâtes carbonara forcément, mais aussi dans celles au gruyère pour lier le tout, dans de la sauce tomate pour l'adoucir, dans les crêpes fourrées, dans les poêlées de légumes, dans les gâteaux, les gaufres...
Bref, nous faisons une consommation de crème fraîche hallucinante à la maison !!!

Et puis cet été Christophe a déclenché une violente intolérance au lactose... (guérit depuis grâce à la lactase ) mais à l'époque la crème fraîche était bannie de notre alimentation alors lorsque ma marraine et mon oncle sont arrivés avec un appétissant  gâteau dont la recette était censée contenir une majeure partie de crème nous étions sur le point de refuser la part jusqu'à ce qu'ils nous sortent ce petit pot...


- Crème de soja ???
Ouhhhh là, ça ne va pas être possible ça... Nous n'aimons pas, mais alors pas du tout ce truc là !!!
Non, nous n'avons jamais vraiment goûté celle-là, mais nous avons essayé ce qu'ils appelaient du "lait de soja" (qui ne mérite d'ailleurs pas de s'appeler "lait") et qui depuis a été rebaptisé boisson végétale... Nous avons aussi testé toute la tripoté de yaourts à base de soja, de crèmes desserts etc... Et nous avons même testé les pousses de soja dans les salades... Alors ce n'est pas faute d'y mettre de la mauvaise volonté, mais franchement les trucs au soja, ce n'est pas pour nous !!! 

Voilà le discours tenu avant de goûter le gâteau....
Une fois le premier croque en bouche, une seule question en tête :

-Mais euh... vous êtes sûrs que vous ne vous êtes pas trompé de pot à la préparation ? Vous êtes sûrs que ce n'est pas de la crème fraîche ??? Non parce que là... on ne sent pas la différence !


Alors j'ai précieusement gardé l'emballage et  lors de mes courses suivante j'ai racheté un petit pot... puis deux... puis trois puisque Auchan le fait en marque propre, 1 euro moins chère que la crème fraîche bio sous le même conditionnement (ce qui à la fin de l'année revient à près de 50 euros d'économie puisque nous utilisons quasiment 3 pots/semaine) et je me suis amusée à en mettre partout sans rien dire à personne, et excepté dans la carbo, et dans les gauffres personne n'a vu la différence et si la différence fut remarquée tout le monde s'est accordé à dire que c'était loin d'être mauvais !!!

Et quand mon petit mari à grogné genre "mais faut plus acheter ça maintenant que je supporte à nouveau la crème fraîche" il fut tout surpris d'apprendre que je lui en servais depuis des semaines sans qu'il n'ait vu la différence !!!
Et comme en plus c'est meilleur pour la santé et que tout le monde s'y retrouve, (surtout mon porte-monnaie) maintenant que nous l'avons essayé, nous l'avons adopté !!!
Et comme les bons tuyaux , ça se partage, c'est maintenant chose faite !!!

mardi 22 novembre 2011

Petite boîte rose pour un monde plus vert...

Quand j'étais petite ma maman m'emballait les casse-croûte de mon goûter dans une feuille de papier essuie-tout... La plupart du temps, une fois l'heure de la récréation arrivée, après le chemin de l'école, une ou deux courses poursuite (après le temps sur la route, ou après les copains en arrivant le matin), après 2 heures de cours à retourner deux ou trois fois mon cartable pour retrouver le règle planquée dans le fin fond ou la feuille manquante, mes biscuits avaient faussé compagnie au sopalin, s'étaient heurtés à mes livres et mes cahier  déplorant au passage la perte d'un coin ou deux, parfois pire d'un morceau du nappage au chocolat !

Mes camarades les plus chanceux eux, avaient droit à du papier d'aluminium... Et leurs casse-croûte à eux survivaient au transport bien maintenus les uns contre les autres... Et quand bien même ils se retrouveraient avec un coin en moin, il restait toujours prisonnier du papier et pouvait être mangé à la récréation...

Il y avait une espèce de hiérarchie des goûters sous le préau... Et quand le vôtre était emballé dans du papier d'aluminium, vous étiez déjà bien placé !
Vous atteigniez même les plus hautes marches si votre maman prenait le temps le matin de vous éplucher votre clémentine avant de la mettre dans la feuille d'aluminium, là c'était respect !!! lol

Alors forcément, je harcelais (mais gentiment hein !) ma môman pour que moi aussi je puisse avoir des goûter comme ça dans le beau papier qui brille et qui était tellement rigolo car il gardait la forme qu'on lui donnait et quand il était tout froissé il renvoyait la lumière comme une boule à facette... Non vraiment j'étais une inconditionnelle... 
Seulement, à l'époque (Ouh pinaise ! ça y est, ça me reprends, je reparle comme une vieille !lol), le papier d'alu ne se trouvait pas à lidl ou aldi (d'ailleurs y'avait même pas de lidl ou aldi), il n' y avait pas non plus de marque repère et ceux qui vendaient le précieux papier vendaient l'aluminium "à prix d'or"... (Ils avaient tout compris eux ! lol)

La seule fois de l'année ou ma maman cédait pour me faire plaisir, il fallait faire durer le rouleau et ramener trois jours de suite la feuille qui avait servi à emballer mes gâteaux...
Si par malheur, emportée dans un élan collectif, je jetais ma feuille avec les copains dans la poubelle de la cours de récréation, ou que je la chiffonais en boule pour shooter dedans quelques minutes, le lendemain je retrouvais mon essuie-tout...
Alors, je prenais soin de ce petit bout de papier métallique, je le pliais avec amour et le rangeais au fond de ma poche pour le ressortir le lendemain...

Tout cela, c'était il y à .... (Oh merde! Je n'aurais pas dû commencer ma phrase comme ça ! Je vais devoir compter... et forcément le chiffre que je vais écrire me plombera le moral... ) alors euh.....spontanément je dirais 10 ans, mais je sais que c'était il y a un petit peu plus de temps donc je monte à 15ans, mais ne peux m'empêcher de compter pour de vrai... Et la vérité c'est que ces faits se déroulèrent dans une petite cours de récréation en 1985... y'a bientôt 23 ans !!! (J'en étais sûre! ça ne me plaît pas du tout !!! ... Bon la bonne nouvelle c'est que je m'en souviens comme si c'était hier, donc ma mémoire va bien malgré mon âge avancé!!!! lol)

Aujourd'hui, je ne suis pas sûre que les écoliers actuels aient encore ce genre de préoccupation...
Lorsque je choisis les goûters de mes enfants, je suis toujours effarée de voir que tous les biscuits ou presque sont emballés en emballage individuels, en...."sachets fraîcheurs" comme ils disent pour mieux vendre leur sur-emballage... Alors forcément, cela me fait fuir...
Bien sûr il m'arrive d'en acheter parfois une ou deux boîtes pour faire plaisirs aux gnômes, (non qu'ils soient de grands amateurs d'emballages fraîcheur, mais surtout que certains biscuits ou gâteaux ne sont disponibles que sous ce conditionnement)...
Mais la plupart du temps je parviens à éviter...

Depuis, j'ai aussi lu, appris et vu beaucoup de choses dont pas mal sur notre littoral...
Alors je ne suis plus certaine des chiffres mais il me semble que 80% de l'alu d'europe serait fabriqué sur les plages du nord (Si l'un de mes lecteurs connaît les chiffres exacts qu'il n'hésites pas à les laisser en com', j'ai fait une recherche rapide sur le net, mais je ne suis pas tombée dessus)...
Il y a en effet, autour de la ville de Dunkerque, énormément de zones industrielles dédiées quasiment exclusivement aux raffineries et à la production d'aluminium... (Tout cela, pas très loin de "notre centrale nucléaire" de Gravelines ) Et à plusieurs reprises nous avons eu l'occasion de rendre visite à des familles qui habitent à quelques kilomètres de ces fabriques et qui vivent en permanence sous ce qu'ils appellent "le minerai", une poussière grise anthracite rejetéepar les centres de production qui recouvre tout et qui s'infiltre partout... une pollution atmosphérique qui rends la ville salle et impropre à une vie saine...
Des milliers de familles qui possèdent un jardin dans lequel ils ne mangent jamais, dans lequel aucun enfant ne joue car là-bas on ne laisse pas les enfants jouer dehors, on ne mange pas dehors non plus... d'ailleurs sur la table du salon, lorsque l'on passe le doigt comme pour relever de la poussière on découvre que la table n'est pas grise mais blanche et sur notre doigt, du minerai, beaucoup de minerai...
Et ces géants de production d'aluminium laisse ces gens, pour la plupart leurs employés vivre là, exposés aux intoxication aux métaux lourds 24h/24, ils vivent en permanence en inhalant ces poussières... J'en suis malade tien que d'y penser !!!!

Déjà que suite à toutes mes découvertes sur les dangers de l'alu, je l'évitais très sérieusement dans ma cuisine, maintenant que je connais l'enfer que vivent ces gens au quotidien, je l'évite partout !!! Il était donc hors de question que j'emballe les goûters de mes enfants dans ce papier maudit, et encore plus impossible que je leur inflige le supplice de la feuille d'essuie tout ! lol Il me fallait donc trouver d'autres solutions pour leurs encas... Et j'ai trouvé cette petite boîte au rayon  Tupperwaere de mon super marché ! Bon il m'en aura tout de même coûté 1 euro la boîte mais elles furent très vite amorties !
(Et rassurez-vous jeunes petits lecteurs, il existe la même en bleu et en vert, vous ne serez pas obligés de promener une jolie boîte rose, celle-ci étant celle de Lola ! lol). Très pratique pour y ranger, les casse-croûtes (Bio s'il vous plaît), biscuits*, cookies*, fruits secs et autres gourmandises, elle a conquit toute la famille et même son système de fermeture qui ne m'inspirait guère confiance lors de l'achat à fait ses preuves depuis quelques semaines... (M'en fiche le jour où ils pètent, je dégaine les élastiques ! )
-* : artisanaux-
Et puis les matins où ils partent avec une tartine de confiture, de miel ou de pâte à tartiner... (ben quoi, avec tous les goûters vendus en super marché, on en oublierait presque les bonnes vieilles tartines !!!)
j'ai racheté à un boulanger pour une somme dérisoire pour ne pas dire symbolique ses vieux stocks d'emballage de baguettes en papier et cela fait très bien l'affaire (Saviez-vous que lorsqu'un boulanger change de farine /souvent/ il ne peut plus utiliser ses petits sacs à pains offerts par son précédent fournisseur, y'a donc moyen de vous arranger avec lui)... Plutôt qu'ils soient jetés, autant qu'ils servent avant ! Et pour ceux qui répondraient "oh oui mais moi mes enfants, ils ne veulent pas de tartine de pain  en goûter" je répondrais : "Ah oui ? Chez moi c'était pareil, et bien essayez donc d'acheter une brioche tranchée (bio c'est le top, sinon au moins sans huile de palme comme les Pasquier), il vous en coûtera bien moins cher que les paquets de biscuits, vous la conserverez assez longtemps pour faire 10 jours de goûter et vous verrez si ils boudent encore les tartines !!! lol

Et maintenant que le concept est adopté par tous... reste plus qu'à trouver les mêmes, mais sans plastique ! Alors je cherche et vous tiendrai au courant....

Sur ce, si cet article peut faire économiser quelques boîtes de biscuits sur-emballées alors je n'aurais pas perdu mon temps en l'écrivant...
Bonne journée à tous et toutes !


Une page de pub...

Tout le monde se souvient de la pub mastercard d'il ya quelques années déjà ? Celle où l'on voyait un père dépenser sans compter pour faire plaisir à son fils, parce que faire plaisir à ceux que l'on aime, ça n'a pas de prix...
Voici aujourd'hui une petite parodie que la publivore que je suis a aimé !


La droite creuse la dette c’est vous  qui payez... par PartiSocialiste

Bon certes, le fond n'est pas super (néanmoins tellement vrai !) mais la forme, elle est presque parfaite (elle l'aurait été complèment si elle avait été signée des écolos ! lol)
En espérant vous avoir offert quelques secondes de sourire !

lundi 21 novembre 2011

Hécatombe...

Fofie.... Le retour !!!
Pas encore en pleine forme, mais en forme tout court c'est déjà bien au regard des 10 derniers jours...
Nahélé nous a ramené de l'école le 11 novembre une flopée de petits microbes qui ont généré une crève mémorable qui a débuté en laryngite, juste avant de muter en bronchite avec option "carabinée" qui a mis K.O 13 de ses 26 camarades de classes, allant jusqu'à en emmener un à l'hôpital pour pneumopathie !
Voilà donc le décor planté, tout le monde aura cerné le genre de virus auquel nous fûmes confrontés !
(Waouh! Passé-simple du verbe être, c'est pas souvent que je le sors celui-là ! lol)

Par définition, un petit gnôme malade, qui chauffe c'est un petit gnôme qui réclame plein de câlins à sa môman, qui se lève la nuit pour venir se recoucher en gémissant dans le lit de maman, sur l'oreiller de maman, qui crache tous ses microbes  tousse sur maman...
Alors maman, elle a beau ramener le matelas d'appoint dans la chambre au pied du lit, se blinder de boosteur de système immunitaire, d'anti-viraux et autres remèdes naturels de cheval... Elle a beau boire des litres de tisanes de thym/romarin, des centaines de goutte d'epp... Après 5 nuits à me faire réveiller entre 7 et 11 fois par nuit (oui ! oui! vous comptez bien, ça fait plus d'une fois par heure !!!) Y'a un moment, le corps dit stop !!!
Donc maman à fini par sombrer, entraînant dans son sillon papa qui partage aussi le même lit forcément !
Donc après 7 jours à s'occuper d'un petit homme complètement assommé et ravagé, le 8eme jour c'est nous qui nous sommes écroulés...


Nous avons ressorti toute la pharmacopée naturelle pour nous remettre sur pieds en 3 jours top chrono sans passer par la case "évolution pitoyable" ni par la case "complication", mais nous venons tout de même de traverser trois journées pleines au triste statut "d'épaves parentales" abandonnant nos gnômes  à la nouvelle baby sitter prénommée wii, tandis que la simple préparation d'un repas gastronomique (pizzas surgelées) relevait de mission impossible...

Aujourd'hui fut encore difficile mais avec une très nette amélioration, je reprends donc ce soir mon clavier dans l'espoir de ne plus le lâcher avant un bon moment...
Je vous dit donc à demain...

jeudi 17 novembre 2011

Nouveau complot dans les foyers...

Cela fait bien longtemps que je n'ai pas pris mon clavier pour "écrire vraiment"...
Pas pour donner des nouvelles ou partager des infos... Non pour écrire et partager une histoire, une anecdote...
Celle d'aujourd'hui m'a été inspirée par ma soeur lors d'une grande conversation à visée philosophique sans le moindre doute...
(Attention la lecture de ces quelques lignes peuvent heurter la sensibilité de certains)

Les "vieux lecteurs se souviennent sans doute de mon écrit sur "la théorie du complot des vilains trolls pour nous pourrir la vie" ...
Et bien je viens d'apprendre qu'ils ont un complice dans la maison...  Ou plutôt devrais-je une complice...
Présente dans toutes les maisons (ou presque), elle sait si bien se rendre utile (que dis-je... indispensable), que nous l'avons tous plus où moins placée au dessus de tout soupçon...
Même si parfois cela impliquait de faire  endosser aux trolls la responsabilité de délits qu'ils n'avaient pas commis ! C'est ça aussi d'être étiqueté "vilain" troll... Forcément, à force de nous pourrir la vie, on a tendance à leur rejeter toutes les fautes sur leur dos, même si je viens de le découvrir, ils ne sont pas toujours coupables...
Et comme ma soeur m'a ouvert les yeux, je me dois aujourd'hui d'ouvrir les vôtres sur cette vérité pas facile à entendre...

Qui ne s'est jamais demandé ce que devenaient les chaussettes disparues ???
Mais si... vous savez, toutes ces chaussettes qui ont mystérieusement disparues malgré votre surveillance accrue...
Une seule question revient à chaque disparition : "Mais comment est-ce possible ???"
Pourtant, avec les années qui passent, la liste des disparues qui s'allonge, alors vous redoublez de vigilance et de stratégie pour mettre enfin un terme à ces enlèvements quasi criminels...
Le soir en vous déshabillant, vous veillez à ne pas séparer les deux précieuses et à les mettre ensemble dans le bac de linge sale... les plus désespérés d'entre-nous iront jusqu'à illustrer à voix haute leurs actions du genre "Bon je les mets bien ensemble dans le panier de linge, une puis deux, l'une et l'autre, la droite et la gauche, ensemble dans le même panier, elles sont là toutes les deux... jusqu'ici tout va bien..."
On instaure même des nouvelles règles pour les enfants... "Lorsque vous vous déshabillez, avant de mettre vos chaussettes au sale, vous les attachez ensemble... vous retournez l'élastique de l'une sur l'autre, comme ça on est sûr de ne pas les perdre..." enfin... en théorie !!! Parce que par définition, un gnôme c'est complice des trolls (pour preuve l'énergie qu'ils dépensent à nous faire tourner chèvre !!! lol)...
Donc forcément, les chaussettes sont attachées le premier jour, le second si ils sont dociles, le troisième si vous êtes derrière eux non-stop, mais pour le quatrième jours qui suit la consigne, même la menace de leur couper Facebook ne suffit pas pour qu'ils se souviennent de la ridicule requête de leurs maniaques de parents... Et ce sont les yeux toujours remplis d'une surprise non dissimulée, mêlée à de l'exaspération, qu'ils nous regardent péter un câble pour deux chaussettes qui traînent par terre dans la salle de bain... Genre "Et maman, t'es pas cool en ce moment, faut pas t'énerver comme ça pour deux pauvres chaussettes qui traînent, t'as besoin de vacances hein..." !!!

ARGLLLLLLL !!! Ce qu'ils ne savent pas, c'est que ce ne sont pas que "deux pauvres chaussettes" !!!!
Du haut de leurs 8, 10 ou 12 années ils ne possèdent pas encore le recul suffisant pour savoir que ce combat que nous menons dans la salle de bain est un combat de longue haleine qui dure depuis des années et des années, alors que Non, ce ne sont pas que "2 pauvres chaussettes, ces deux chaussettes encore ensemble alors qu'elles ont déjà quelques mois d'usage, représentent une petite victoire à elles seules !!!

/Quoi ??? Vous trouvez que j'exagère ??? C'est que vous vivez seuls ou en couple peut-être ??? Attendez d'avoir 4 gnômes sous votre toit et nous en reparlerons ! lol Vous verrez alors si les gnômes ne sont pas les complices des trolls... Vous verrez !!! /

Mais revenons à nos moutons chaussettes !!!


La bataille ne se livre pas que dans la salle de bain... Il y a toujours une deuxième manche dans la buanderie... Au moment de mettre le linge sale dans le tambour de la machine à laver...
Le seuil de vigilance remonte subitement pour un niveau d'alerte maximum au moment de recompter les chaussettes "une et deux...ça va elles sont encore ensemble !!!"...

Alors est-ce que quelqu'un peut me dire pourquoi , curieusement, il en manque toujours une à la sortie de la machine à laver le linge

Et bien, ma soeur me l'a dit à moi...
Effectivement, la seule coupable possible est bien la machine à laver !!!
Ohhh... Elle a beau se faire passer pour serviable en lavant notre linge, nous évitant ainsi de longues heures de labeur, il n'en reste pas moins qu'elle se dédommage avec nos chaussettes et que son grand plaisir sadique est de séparer les paires !!!!
En réalité elle adore nous entendre pester et nous voir retourner toute la maison pour retrouver les victimes de ses enlèvements...
Ce quelle en fait ??? Mais je n'en sais rien moi !!! Ma soeur pense qu'elle les mange ! (Wé, Ben ce n'est pas non plus ma soeur pour rien!!! lol)
Quoi qu'il en soit elle a trouvé la parade !!!
Comment piéger sa diabolique machine à laver ???
Ma soeur a trouvé !!! Désormais elle n'achète plus que des chaussettes identiques... Toutes les chaussettes noires décathlon... Et depuis, exit les orphelines !!!
Depuis, sa machine à laver est verte, et je ne serais d'ailleurs pas surprise qu'elle ne tarde pas à lui faire le coup de la panne en représailles....

Ici j'ai bien tenté la théorie de "toutes les chaussettes de la même couleur" mais plus moyen de différencier les tailles.... Résultat Nahélé se retrouvait avec le pieds droit en 28 et le gauche en 31...
Pas trop gênant pour lui, déjà plus pour Lamilia qui avait les orteils gauches comprimés dans le 28 !!!
Alors je continue de désespérer et mon panier de chaussette diminue aussi vite que mon panier d'orpheline gonfle !!!

Visiblement, je ne suis pas la seule à être victime du complot des machines à laver...
Pour preuve l'existence d'une association de "chaussettes orphelines"pour recycler les vôtres...


Et chez vous ? Vous faîte comment ??? Une solution ???


mercredi 16 novembre 2011

mardi 15 novembre 2011

Info de dernière minute...

Petite info à diffuser puisque je ne suis pas certaine que tous les médias s'en chargeront !!!
Pensez à "Facebooker" ou "Twitter" l'info (en bas de l'article)...


"Des traces d'iode 131, imputables à des rejets radioactifs, ont été détectées dans l'air en France sans toutefois présenter de risque sanitaire, annonce, mardi 15 novembre, l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).


L'origine et la date des rejets à l'origine de cette pollution par l'iode 131 – un élément à la durée de vie courte dont la radioactivité diminue de moitié tous les huit jours – "sont inconnues à ce jour" mais n'auraient aucun lien avec l'accident nucléaire de Fukushima, au Japon, selon l'IRSN.


L'Institut avait été informé par ses réseaux scientifiques de la détection par plusieurs pays d'Europe centrale d'"iode 131 à l'état de traces dans l'air" et a donc lancé des analyses pour rechercher la présence éventuelle de cet élément radioactif en France, explique l'Institut dans un communiqué.


Les "premiers résultats indiquent la présence de traces d'iode 131 particulaire dans l'air en France à des niveaux de concentration ne dépassant pas quelques microbecquerels par mètre cube et proches de la limite de détection des instruments de mesure", selon l'IRSN. "


Si la présence d'iode 131 dans l'air est tout à fait inhabituelle à cette échelle du territoire national, indiquant l'occurrence de rejets radioactifs anormaux dans l'atmosphère, les niveaux de concentration observés sont sans aucun risque pour la santé des populations", assure l'Institut.


Des calculs de "rétro-trajectoire" sont en cours pour tenter de retracer la provenance des masses d'air ayant transporté l'iode 131 détecté. Le 11 novembre, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) avait fait état de la présence d'iode 131 dans l'atmosphère en République tchèque et dans d'autres pays européens à des niveaux ne présentant "aucun risque pour la santé".


L'AIEA n'a pas précisé de quels autres Etats il s'agissait, mais plusieurs agences de sûreté nucléaire de pays voisins – Pologne, Autriche, Slovaquie notamment – ont, eux aussi, révélé la présence de cette substance dans l'atmosphère, toujours à des doses très faibles."

 Source: Lemonde.fr

lundi 14 novembre 2011

"Et ça continue encore et encore, c'est que le début d'accord, d'accord..."

En ces temps d'austérité et de rigueur financière, on voit fleurir tout un tas de projets de loi, tous prévus à plus ou moins long terme dans le but de grappiller quelques milliers d'euros par-ci par-là...
Curieusement aucun n'a encore évoqué le contrôle des fraudes aux cotisations sociales des entreprises (estimée pourtant à plus de 15 milliards d'euros)... Ca, on ne touche pas !
Par contre on va taxer plein d'autres trucs pour compenser... les sodas, les nuits d'hôtels, les livres (quelle bonne idée de rendre le savoir et la lecture encore plus inabordables qu'ils ne le sont déjà aujourd'hui !)...
Et comme ce n'est pas encore suffisant, il ont pour projet de réduire voir de supprimer les déductions fiscales liées aux dons aux associations caritatives !!! Gonflé quand on sait que ces même associations font bien souvent le travail de l'état !!! Exit donc les réductions d'impôts liées aux dons aux Restos du coeur, à la croix rouge ou au secours populaire par exemple...



Plus d'infos :


"Le rapporteur de la commission des Finances souhaite faire passer une loi visant à mettre fin à la défiscalisation des dons versés aux associations caritatives et aux fondations. Avec cet amendement, le député UMP souhaite continuer les efforts en réponse à la crise économique. Mais le monde associatif monte au créneau, ce samedi. En premier lieu, la Fondation de France s'est inquiétée d'une telle mesure. « Cette loi vise à intégrer la réduction d’impôt accordée au titre des dons des particuliers dans le périmètre du plafonnement global des niches fiscales », a-t-elle affirmé dans un communiqué avant d'alerter que si elle était votée, cela aurait pour effet de « rendre les réductions d’impôt pour dons assimilables à une niche fiscale, donc de plafonner leur montant et de faire implicitement entrer les dons dans le champ d’application du coup de rabot de 10% ». Les associations inquiètes Outre la Fondation de France, l'Association française contre les myopathies (AFM) s'est également braquée face à cet amendement s'inquiétant des répercussions sur les dons. Selon Le Parisien, Gilles Carrez aurait assuré que la loi n'aurait pas d'impact sur les dons de 50 à 500 euros. L'AFM craint que la diminution des avantages fiscaux accélère une baisse du niveau des dons et détourne une certaine catégorie de donateurs".


Le site stipulait que la loi pouvait être votée hier, mais sans nouvelle je suppose que ce n'est pas encore fait !


Une pétition en ligne est disponible en ligne ICI
A vous de cliquer  et bonne journée !!!

dimanche 13 novembre 2011

Blog à l'abandon ???

Il semblerait effectivement...
Mais un abandon temporaire, le temps que mon petit homme se remette d'une laryngite carabinée qui m'accapare tout mon temps (jour et nuit) depuis vendredi matin...
Du coup la fatigue s'accumule, le temps lui fuit en avant et moi a milieu je ne parviens plus à rien de bien...
A cela rajoutez un emploi du temps débordé en temps normal avec des consultations prévues de longues dates, des rendez-vous administratifs, un mois de novembre chargé en militantisme... et ça donne une Wonderfofie qui perd son statut de "Wonder" car le blog vient de sauter ces 4 derniers jours...
Mais promis... Je reste au taquet... A la première info urgente, je balance...
Bon début de semaine à tous et toutes et à demain !

jeudi 10 novembre 2011

Aujourd'hui, je tenais à partager un article rédigé sur la page Facebook du changement par la consommation que j'ai trouvé top, qui pourrait servir d'épilogue à bien des mag' et des livres de revue et de consommation durable et responsable... Bonne lecture à tous... (Déolée pour les lignes blanches qui parsèment l'article, j'ai lutté pendant plus d'une demi-heure pour les faire disparaître...en vain ! je rends les armes : mon blog 1 - Fofie 0 !!!! Ceci dit, cela ne nuit pasà la compréhension de l'article donc cela restera là !!!! Assez de temps perdu .)
« Il faut bien mourir de quelque chose », « Arrête de te prendre la tête et profite de la vie » « Si on t’écoutait on mangerait plus rien » « j'ai toujours fais comme ça je ne vois pas pourquoi je changerai »  Voici quelques exemples de phrases que l’on peut entendre lorsque l’on essaye de parler d’écologie ou de besoin de changement. Mais le but de cet article n’est pas moralisateur, il ne s’agit pas d’accuser, de pointer du doigt ou de jeter la pierre à ce genre de discours, je vous rassure, mais simplement d’essayer de le comprendre. Aussi, on le sait, la liberté de chaque individu s’arrête la où commence celle de l’autre. Alors, par définition, personne ne peut donner de leçon ni imposer sa vision des choses à l’autre. 
C’est pour cela que l’on est dans nos droits quand on cherche à s’interroger et que l’on remet en question. Seulement voila, un ennemi sournois tente justement de mettre à mal notre liberté individuelle, cette liberté de penser chère à Florent Pagny et à nous tous, j’ai nommé : le conformisme.  
             Et pour mettre en danger cette liberté ou plutôt pour chercher à nous faire ressembler le plus possible les uns aux autres, à nous robotiser en quelque sorte, ce fameux conformisme emploie différentes armes de destruction massives: • Les publicités, toujours plus présentes et pressantes (700 milliards d’€ par an dans le monde de dépenses publicitaires selon Ecoconso), font rentrer dans nos têtes des envies futiles, compulsives, ventent les mérites de produits qui n’en ont, bien souvent aucun, nous poussent tous à la consommation des mêmes produits ... • Les modes, qu’elles soient vestimentaires ou de comportement (c’était fashion d’avoir un téléphone portable hier, maintenant c’est encore plus fashion d’avoir le dernier smartphone, voire même la tablette tactile qui va avec). • La science avec le clonage, les émissions de télé réalité qui cherchent à nous identifier à ceux que l’on voit à l’écran, les informations, l’éducation, l’alimentation avec les OGM qui tentent de nous faire manger à tous les mêmes substances, le monde du travail, la politique avec la gauche ou la droite …                                                                                                                     On le retrouve finalement un peu partout ce conformisme ! Il donne l’illusion du choix mais en fait impose le même à tout le monde !  
Si ce n’est pas aller contre notre liberté ça ! Tout ça expliquerait ces réponses toutes faites que l’on obtient quand on veut parler d’écologie ! Mais revenons en à nos moutons, justement aux phrases en introduction, pour comprendre que cette saleté de conformisme a un lien direct avec l’écologie et donc avec notre avenir. En effet, se conformer derrière ces idées, c’est directement mettre notre futur en danger, parce que maintenant, le lien entre les activités de l’Homme et dégradation de l’environnement est clairement établi. Cette course effrénée, cette recherche constante du toujours plus, ce système basé sur une croissance infinie sont les raisons des crises actuelles. D’ailleurs, pour cela ne dit on pas « le temps c’est de l’argent » ? Et bien non mon cher monsieur, le temps c’est l’existence, c’est notre durée de vie. L’écologie semble alors être son principal adversaire et aussi son remède, car celle-ci place l’homme avant tout. Attention la vraie écologie, celle de nous tous et non pas l’écologie marketing de certaines entreprises qui ont compris l’enjeu économique avant les autres. 


Les vraies solutions durables reposent en chacun de nous, le changement est avant tout individuel. Ce qui veut dire qu’il n’y a pas Une solution mais DES solutions écologiques, plein en fait. Les quelques exemples qui suivent vont dans ce sens : 
• Une consommation réfléchie, c'est-à-dire qui favorise le local, les espèces et variétés diverses, la production respectueuse de l’homme, des animaux et de l’environnement. 
• S’interroger avant d’acheter sert à lutter contre les pubs et les modes qui cherchent à nous imposer un rythme d’achat trop rapide pour nos porte monnaies et pour la planète qui pâtit directement de cette surconsommation. La sobriété rend plus heureux que des achats compulsifs qui ne font que combler un vide momentané. 
• Utiliser son pouvoir de consommateur par le boycott contre un produit nocif pour la société. 
• Préférer la qualité à la quantité. 
• Une indignation systématique dès qu’une atteinte est faite à un principe fondamental de l’Homme. 
• Accepter de changer son comportement quotidien en réfléchissant à son impact sur la planète et sur les autres. 
• Se forger soi même un avis critique sur tout en recoupant un maximum d’infos.
•  Accepter les différences de couleur, de caractères, 
… Et on pourrait certainement rallonger largement cette liste, étant donné que les solutions aux maux de nos belles sociétés occidentales sont nombreuses, mais on l’a dit, le but n’est pas d’ennuyer ou de faire la morale. Il s’agit donc simplement d’éclaircir et de partager une vision des choses, que chacun a le droit d’accepter ou non. Alors vous laisserez vous séduire par Madame Ecologie ou ce terrible Monsieur Conformisme, c’est à vous de choisir !

mercredi 9 novembre 2011

Message à François Hollande...



F. Hollande et le nucléaire par gpfrance

Bien sûr il faut partager, faire tourner, encore et encore... Les réseaux sociaux sont là pour ça et ENSEMBLE on peut encore faire bouger les choses...
En bas de cet article se trouvent les liens pour faire tourner sur vos réseaux sociaux...
Allez-y...Twittez, facebookez !!!!

Du coca ? Oui mais à quel prix ???

Aujourd'hui, une petite vidéo reportage sur l'Inde et les conséquences de l'arrivée d'une usine Co ca - co la sur la population locale qui se fait voler le peu d'eau potable qu'elle possède pour que nous puissions nous gaver de sodas (bientôt taxés ! lol)





Pour ceux qui consommaient encore cette boisson, voici de quoi vous faire passer à autre chose... Pensez aux éditions locales si vraiment vous ne pouvez pas vous en passer... Je sais que dans le Nord y'a le "ch'ti cola", en Bretagne le "Breizh Cola", en Corse le "Corsica Cola", dans les alpes le "Mountain cola" et le "Alp cola"  Il doit y en avoir d'autres...
En plus il s ont chacun leur spécificité... je veux dire en plus d'être un produit local, pour exemple le Alp Cola est réalisé à base de génépi et autre plantes des alpes qui le rendent moins sucré et moins acide... (C'est LE  coca officiel de la tribu qui se ramène à chaque vacances son pack pour les fêtes de l'année !)
Bref... Y'a pas mal d'autres alternatives à cette firme qui assoiffe les populations pour engranger plus de bénéfices...
Comme ils le disent si bien sur le site d'Alp Cola :

"Parce que quand on aime la montagne on aime la liberté,
Parce que avoir le choix, c'est l'essence de la liberté
Et parce que la liberté, on la défend par ses choix..."


Merci à François-Eric pour le partage de l'info

lundi 7 novembre 2011

Mardi...ça rime avec pourri !!!

Mardi matin...
6h40... Pas envie de me lever... Pas le courage surtout...
La perspective de la journée à venir me plombe... Et ce n'est pas la grisaille et la brume automnale  qui me redonneront le sourire en levant les persiennes
Petite consolation, ce soir on voit les copains de Greinpeace pour notre réunion mensuelle...Quoi que les nouvelles ne sont pas glorieuses.
La journée d'hier fut bien bien pourrie... Elle s'est terminée en apothéose avec la rencontre parents/professeurs du collège (mais si les réunions qui commencent à heures, se terminent à 21heures, quand ce n'est pas plus tard, et à la fin de laquelle on totalise maximum 20 minutes d'échange réel avec les professeurs et tout le reste de file d'attente à l'entrée de chaque salle !!! )
Quand je suis rentrée à la maison, je me suis dit "allez, allume la télé un petit peu pour te vider la tête avec leurs conneries"... j'allume, la télé est restée sur une chaîne d'information... rediffusion de l'interview de François H qui déclare fièrement refuser d'interrompre l'EPR et tout juste réduire la part du nucléaire... Voilà c'est dit !!!
En 2012 nous aurons donc un choix crucial à faire : la peste ou le choléra !!!
Sur l'ordi : pas mieux, j'apprends que les nouvelles du Japon n'ont jamais été aussi graves...
Tout cela bien sûr dans l'indifférence générale alors que nos médias ne nous parlent que de crise financière, de dette et d'austérité...
Bref, gros ras-le-bol général aujourd'hui... Suis bien bien grinch, et n'ai pas envie d'écrire !!!
Je ne vois de toutes façons rien de positif à dire...
Je vais donc en rester là pour aujourd'hui... dans l'espoir que demain soit un jour meilleur !
Bonne journée à tous.

Rencontre au sommet

Allez... Pour commencer la longue semaine qui s'annonce, voici un petit peu de dépaysement avec les photos d'une randonnée magique que j'ai faite avec Lamilia la semaine dernière...


Direction donc Le col des Montets  pour un départ dans les aiguilles rouges...


Objectif :  Aller chercher la neige que nous n'avons pas en vallée et soyons fous : croiser le chemin de quelques bêtes à cornes...


Et dès que l'on grimpe un peu, la neige est bien là...



Tellement là que c'est elle (ainsi que les plaques de verglas) qui nous forceront à faire demi-tour faute d'équipement spécialisé...
Nous reprenons donc la direction de la vallée à 50 mètres du palier des 2000, déçus de ne pouvoir aller plus loin...


Nous amorçons donc la redescente, persuadées d'avoir raté la rencontre tant attendue...


Lorsque soudain j'aperçois en contre-bas une maman bouquetin...


et ses deux petits...


C'est alors que Lamilia effrayée m'interrompt dans mes photos en me tirant le bras d'une voix tremblante...
"Euh... maman,  regarde juste là à gauche à 2 mètres le buisson bouge !!!!"
Pas manqué la seconde qui suit, papa Bouquetin se redressait de sa sieste dans les rhododendrons en soufflant par les nasaux...

Fortes d'une petite suée, nous lui avons gentiment expliqué que nous voulions juste descendre un peu plus bas pour faire quelques photos de sa dame et de sa belle progéniture... Que promis on ne leur ferait pas de mal mais que ce serait sympa de nous laisser passer à 30 cm de lui (sur le chemin finalement lol) sans qu'il s'énerve...

Nous l'avons donc contourné tout doucement...(Prête à prendre nos jambes à nos cous au moindre grognement ! lol)


Une fois un peu plus bas, Madame Bouquetin s'est prêtée au jeu d'un séance photo que je n'oublierai jamais de ma vie...


Ne nous mentons j'ai battu mon record du nombre de "oh Pu---- merde !!!" à la minute avec un pic à 32 au moment où les deux petits ont surgis derrière le rocher... lol


Je les ai mitraillé, (tout en gardant un oeil sur le colosse situé à 3 mètres qui s'assurait que je tenais bien mes promesses !!! lol) Et lorsque j'ai pris la photo qui suit, j'étais même incapable de viser dans l'objectif tant mes yeux étaient remplis de larmes de joie, bien consciente de  l'instant magique que j'étais en train de vivre après l'avoir attendu 34 24 ans !!! lol ...
Alors je partage ces photos en ayant encore du mal à réaliser que c'est bien moi qui ai pris tous ces clichés que je trouve magnifiques et qui ont fait pâlir de jalousie Lola, Nahélé et Christophe restés à l'appartement ce matin là...


En espérant avoir illuminé un peu votre journée, je vous souhaite une très bonne semaine à tous


dimanche 6 novembre 2011

Perfection accessible...


"La perfection, ce n'est pas de faire quelque chose de grand et de beau,
C'est de faire quelque chose avec grandeur et beauté."

Swâmi Prajnanapad
(Maître spirituel indien)

vendredi 4 novembre 2011

Gégé dans la vallée de Chamonix...

Comme d'habitude, dans la voiture pour le départ en vacances il y avait nous 5, les deux fiens et... Gégé !!!
Bien décidée à lui faire faire le tour de France, je n'allais pas manquer une occasion d'aller faire des relevés dans un des coins où la radioactivité naturelle serait une des plus élevée de France... Selon une tripoté d'articles parus sur internet...

Depuis que Gégé et moi sommes en étroite collaboration pour la surveillance de notre qualité de vie, il a toujours était plus ou moins sympathique avec moi... M'affichant un taux record de 0,21μsv/h dans les Pyrénées...
Je m'attendais donc à des chiffres légèrement supérieurs de l'ordre de 0,22 ou 0,23μsv/h...

Lorsque j'ai allumé Gégé j'ai tout de suite été surprise par les biiiiips qu'il émettait et ma première pensée fut "tiens ça fait un moment que je ne l'ai pas allumé, les piles doivent être morte"...
Pourtant le témoin de batterie était plein et les biiiiiiips continuaient !
Quand les chiffres sont apparus j'ai soudain compris ce qui faisait crier gégé : 0,38μsv/h !!!
Pinaise !!!! Quand je pense que la criirad recommande une limite de 0,2μsv/h, là le fond de la vallée est presque au double par endroits... et ne baisse pas en dessous de 0,24μsv/h de moyenne !!!!


Dans les rues de Chamonix même, il s'est un peu calmé et est redescendu dans les normes à 0,18μsv/h...


Alors c'est sûr, ces relevés ne servent pas à grand chose... Si ce n'est peut-être à relativiser un petit peu...Finalement, 0,16μsv/h  à la maison les "jours noirs"c'était pas si mal hein ? A côté de nos "vacances radioactives"  !!!  lol
Y'a plus qu'à partir en vacances en Bretagne tiens ! lol

jeudi 3 novembre 2011

Soigner / guérir naturellement le mal des transports ...

Attention, aujourd'hui l'ordre du jour est à un sujet sensible...
Le mal des transports... 
Et si il semblerait que nous ayons enfin trouvé un remède naturel contre le mal des transports , il me paraît néanmoins inévitable de revenir sur les tentatives infructueuses qui se sont soldées par des échecs pour faire le point et avancer afin de soulager nos chères têtes blondes et pourquoi pas nous-même !!!
Je préviens donc les âmes sensibles qu'inévitablement aujourd'hui, nous allons... "causer dégueulis" ! lol
Je vais donc essayer de donner dans le "politiquement correct" sans trop rentrer dans les détails, en tentant de ne pas vous couper l'appétit ou mieux de ne pas vous faire rendre à votre tour votre repas...


Lorsque nous partons en vacances ou en week-end, toute la famille est toujours très excitée à l'idée du départ sauf un...
 Il faut dire que lorsqu'il est question de plus d'une demi-heure de voiture, mon petit homme est... comment dire ??? ...Adepte de la bassine !!! Et comme la montagne n'est pas vraiment le département voisin du Nord-pas-de-calais... C'est toujours très rock n' roll !!!!

Bébé il n'avait de cesse de pleurer en voiture, sans doute parce qu'il était barbouille et qu'il n'arrivait pas à le dire, et depuis deux ans maintenant, nous en sommes à un point ou la bassine ne quitte plus le coffre de la voiture pour le cas où le Vomito qui sommeille en lui se réveillerait, et il y coupe rarement !!!

Nous avons essayé pas mal de choses, suivi les conseils internet qui disent un peu tout et son contraire...
d'abord nous l'avons fait partir le ventre plein... pas manqué le petit dej' est revenu intégralement in the bassine...
Alors nous avons essayé de le faire voyager le ventre vide, pensant qu'il n'aurait rien à rendre... Ce qui me paraissait en soi logique s'est avéré être une fausse bonne-idée puisque du coup, on a eu bon pour les crises d'acétone qui en prime d'être désagréables sont douloureuses !!! On oublie donc le voyage le ventre vide...
On oublie aussi les petites granules d'homéopathies si efficaces sur les rhumes, maux de gorges et verrues... Pour le mal des transports, elles auraient plutôt tendance, tout comme Schrek,  à prôner le "mieux vaut que ce soit dehors que dedans"... Genre tu prends les granules et t'inquiètes pas dans 5 minutes tout sera dehors et ça ira mieux, au moins pour quelques minutes !!!! 
Dans la série "pharmacopée classique" nous avons aussi tout une liste de petits cachetons à l'effet garantis cette fois, tels que le nautamine, le mercalm... et j'en passe qui sont certes efficaces pour assommer vos bambins et leur faire faire un gros dodo si bien que forcément ils ne dégueulent pas et qui ont un côté tentant genre "on va enfin pouvoir voyager dans le calme et la tranquilité" mais qui, on aurait un peu tendance à l'oublier ne sont pas anodins et possèdent une liste d'effets secondaire à faire déprimer les éditeurs avec en tête de liste le non moins célèbre "oedème de Quincke" dont nous sommes assez clients dans la famille !!! Donc exit les cachetons, même si je le reconnais, l'idée était tentante...

Que nous reste-t-il donc dans la liste des remèdes naturels ???
Les bracelets anti-nausées vendus en pharmacie pour 16 euros les deux, basés sur la compression d'un point d'acuponcture pour éviter les nausées... Bracelet qui semblerait très efficace chez les femmes enceinte au regard de tous les témoignages que j'ai lu sur internet à leur sujet mais qui n'ont pas suffit pour 9 heures de route avec en prime de la montagne...

On évoque également souvent l'huile essentielle de menthe poivrée  mais si je n'hésites pas à diffuser les HE dans l'air, je ne suis pas franche quant à leur ingestion, surtout pour les enfants donc la solution fut vite réglée...

Et puis il y en avait un dernier... Que j'ai retrouvé plusieurs fois sur les forums de soins naturels, qui m'a intrigué et qui ne coûtait pas grand chose comme investissement... Le persil !!!

D'après ce que j 'ai lu, personne ne sait vraiment comment, un collier de persil éviterait le mal des transports...
N'ayant pas grand chose à perdre nous avons donc investit dans un bouquet de persil qui nous a coûté un euro!!!
Pour ce qui est du tressage de collier de persil euh.... ce fut sans moi ! J'ai donc divisé le bouquet en deux, j'ai noué chaque moitié à une cordelette que j'ai posé sur ses épaules dès le premier "chuis pas bien maman j'ai envie de vomir"...


Bon sur le coup, il était plus que sceptique mon petit homme !!! (Pas autant que le grand qui conduisait et qui était à deux doigts de se moquer de mes lubies de soins naturels façon "C'est rien mon poussin, c'est maman qui a trouvé un nouveau délire, alors bon, ça sent un peu la soupe dans la voiture mais qui sait ? Ca t'aidera peut-être à aller mieux !!!! lol")

N'empêche que, moins de 5 minutes après la bassine était miraculeusement vide (pour la première fois en deux ans....) et mieux : elle l'est restée pendant 9 heures rendant même le sourire à mon petit homme  pendant tout le trajet lui qui était si mal auparavant !!! Incroyable !!! Le persil à donc bien fait son petit effet, et quel effet !!!

Du coup, lors des courses de ce matin, nous avons acheté un plan de persil à planter dans le jardin pour nos prochains voyages et mon petit homme l'a planté avec amour (et avec papa d'ailleurs !) trop heureux de faire pousser dans le jardin la plante qui l'empêche d'être malade !!!

Voilà !!! A vous de tester et n'oubliez pas de revenir laisser un petit com' pour partager votre expérience...

mercredi 2 novembre 2011

Retour de vacances...

Et voilà, fallait bien revenir.... Je suis donc "reviendue" !
Après 2 semaines de vacances sans connexion internet... Je reprends mon clavier et croule sous les 317 mails de ma messagerie !!!
Je suis en train de mettre à jour les publications de tous vos commentaires...
Je suis également revenue avec plein d'idées d'articles sur des nouvelles découvertes, des nouvelles expériences... j'ai aussi plein de photos à publier...
Mais il va falloir être encore un petit peu patient... la reprise du travail ce matin, la rentrée des classes plus une actualité chargée et de nombreux rendez-vous dans les 7 jours à venir ne me facilitent pas les choses... Ajoutez à cela 15 jours de lessives d'une famille nombreuse à rattraper et le quotidien à gérer et vous obtiendrez mon planning du moment...
Mais promis je vous publie tout dès que je peux....
D'ici là, bonne journée à tous...

mardi 1 novembre 2011

Coût du maintien du nucléaire


Aujourd'hui je partage un petit article  au moins autant hallucinant qu'instructif ... A vous de juger !

Le maintien du nucléaire entrainerait un coût de 746 milliards d’euros !

Avec un art consommé du scoop, le Figaro du jour donne la parole au Haut Commissaire à l’énergie atomique. Bernard Bigot plaide, avec foi, pour une France nucléaire. La somme des contre-vérités diffusées dans cette interview prêterait presque à sourire si elle n’émanait pas d’un personnage aussi influent. Ceci a amené Agir pour l'Environnement à effectuer un rapide calcul du coût du maintien du nucléaire.

alt
Grand économiste devant l’éternel, Monsieur Bigot n’hésite pas un instant à sortir sa grande calculette et appliquer « une règle de trois », estimant ainsi que si l’Allemagne évalue à 250 milliards d’euros sa sortie du nucléaire, le parc français étant plus de trois fois plus important, le coût français serait donc trois fois plus élevé… L’économie est une chose finalement assez accessible !
Alors que la Cour des Comptes est en train d’évaluer le coût du nucléaire hexagonal, le Figaro semble réduire le travail de cette institution à une vulgaire règle de trois.
Or, que la France sorte ou non du nucléaire, la fermeture des réacteurs nucléaires qui arrivera tôt ou tard (espérons-le le plus tôt possible !) va entraîner une facture en matière de démantèlement qui viendra s’ajouter au coût d’une relance du nucléaire. Si la France s’inspirait de l’Angleterre, EDF serait dans l’obligation de mobiliser… 171 milliards d’euros, soit 154 de plus que ce qu'EDF a provisionné pour l'instant ! Avant ces fermetures, la maintenance des réacteurs vieillissants est estimée à 600 millions d’euros par réacteur, soit près de 35 milliards (sans prendre en compte les surcoûts liés au renforcement de la sécurité induits par la catastrophe de Fukushima comme par exemple le coulage d’un radier en béton de plusieurs mètres d’épaisseur sous la centrale de Fessenheim !).
L’EPR de Flamanville dont le coût de construction est désormais évalué à 6 milliards d’euros viendrait (espérons que non !) remplacer les réacteurs existants, soit une facture avoisinant les 300 milliards d’euros.
Un réseau électrique ultra-centralisé requiert un réseau de lignes à haute et très tension dont le coût de construction et de maintenance demeure à estimer mais qui se compte en dizaines de milliards d’euros.
Toute la filière nucléaire a été, directement ou indirectement, subventionnée par l’Etat. Le  Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA) a bénéficié de 51 milliards d’euros de subventions publiques pour la période 1946-1992, pour un budget global estimé à 67.5 milliards d’euros.
Tout économiste qui se respecte doit, pour évaluer le coût du nucléaire, envisager le prix d’une gestion des déchets radioactifs durant les cinq prochains siècles. Selon l’association Global Chance, les montants envisagés pour l’enfouissement des déchets varient d’un facteur 4, passant de 14,7 milliards d’euros (1996) à peut-être 58 milliards (2003). Cette estimation pour le moins conservatrice et aléatoire émane de l’ANDRA.
Le coût du retraitement, de la production du MOX, de l’échec de Superphénix et d’Iter avoisine les 75 milliards d’euros supplémentaires.
Par ailleurs, le haut commissaire à l’énergie atomique oublie soigneusement d’évoquer le coût d’une catastrophe nucléaire. Parce que jugée impossible, le lobby nucléaire n’ose même pas évoquer une telle hypothèse. Or, le coût de Tchernobyl a dépassé les 500 milliards d’euros (hors coût de santé !). Fort heureusement pour les intérêts bien compris du lobby nucléaire, le risque assuranciel couvrant les dommages d’une catastrophe nucléaire limite la responsabilité des producteurs à 91 millions d’euros.
Enfin, le nucléaire, technologie peu flexible nous oblige, en période hivernale, à recourir à des importations massives… notamment d’Allemagne et de Suisse et à compléter nos capacités de production à l’aide de centrales gaz, fioul et charbon (augmentant ainsi encore le coût d’un système reposant sur le « presque tout-nucléaire ») ! Le monolithisme du système électrique hexagonal nous amène à vendre massivement de l’électricité en période creuse quand personne n’en veut et à en acheter massivement lorsque cette électricité est rare et coûteuse !
Le bas coût de l’électricité française est ainsi acquis au prix d’une externalisation massive que nos enfants auront à payer prochainement.Pire, si le kWh français est finalement 25% moins cher que dans le reste de l’Union européenne, l’association Agir pour l’Environnement ne peut s’empêcher de rappeler qu’un Français consomme pour le seul secteur résidentiel, 2220 kWh contre 1127 kWh pour un Italien, 1715 kWh pour un Allemand et 1617 kWh pour un Européen. Si le kWh est objectivement moins cher, la facture globale est néanmoins plus élevée pour les français prisonniers d’un modèle électrique énergivore.
Enfin, en terme de dynamisme économique et d’exportation, il semble vraisemblable que l’investissement dans les énergies vertes soient plus pourvoyeuses d’emplois et de marchés à l’export que l’option « EPR » défendue par le chef de l’Etat actuel, tout aussi hyperactif, que radioactif et… improductif !
A l’aune de ces dépenses inhérentes au système électrique français,l’association Agir pour l’Environnement estime que le maintien du nucléaire coûterait aux français plus de 746 milliards hors coût d’une catastrophe nucléaire. Ce coût semble manifestement sous-estimé au regard des surcoûts constatés régulièrement !
Au terme de cette évaluation qui vaut bien celle faite au doigt mouillé par le haut commissaire à l’énergie atomique, il faut constater que l’énergie est un bien rare, précieux et à l’avenir coûteux. Avec ou sans nucléaire, le kWh le moins cher est celui qu’on ne produit et qu'on ne consomme pas.
--
Pour ne rien manquer d'Agir pour l'Environnement et ses actions, comme plusieurs dizaines de milliers d'autres citoyens :


Merci à  http://www.agirpourlenvironnement.org/